[CityTrip] New York, New York ♪

7 étapes
2 commentaires
9
Plus qu'un voyage, ma ville d'adoption pendant une année... Immersion dans ces quartiers qui dessinent NYC et soulignent son incroyable diversité !
Du 6 septembre 2013 au 28 septembre 2014
388 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Dans le cadre de mes études, j'ai eu la chance de passer une année à New York City en 2013/2014. Un rêve de gosse pour moi, et une réalité qui fut mieux encore ! Ici le quotidien est rythmé de découvertes et de rencontres, dans cette ville symbole du cosmopolitisme, le rêve américain prend tout son sens..

Surnommée (en autres) " la ville qui ne dort jamais ", New York est en effet en constante ébullition: à toute heure du jour et de la nuit, il y a toujours quelque chose de nouveau à faire, à voir, à visiter; une année ne suffit même pas pour en faire le tour !

Premier jour - Première photo

Pour comprendre New York, il faut d'abord survoler les nombreux quartiers de la ville. La particularité de NYC se trouve ainsi dans cette multitude de boroughs, chacun caractérisé par un style, une atmosphère, un mode de vie propre. Découvrir chaque quartier c'est aussi s'imprégner de l'essence même de New York, sa diversité, pour ensuite faire le choix de celui qui nous correspond le plus et s'y perdre...

L'occasion de partager mes endroits coups de coeur et une autre facette de cette ville, qui ne se résume pas seulement aux buildings de Manhattan. Je dévoile également un New York "autrement" et avec mes adresses préférées dans un autre carnet, c'est ICI !

Bref récapitulatif des quartiers de New York City, du Nord au Sud, et des principaux sites:


- UPTOWN : parcourir Central Park à vélo, cet oasis de verdure en plein coeur de l'agitation de la ville; assister à un opéra au Lincoln Center dans l'Upper West Side; arpenter les mythiques avenues de l'Upper East Side, bordées de résidences luxueuses.


- MIDTOWN : s'émerveiller au milieu des lumières de Times Square et de Broadway; découvrir des merveilles architecturales comme le Grand Central Terminal et le New York Public Library; atteindre le sommet du Top of the Rock pour son panorama époustouflant sur l'Empire State Building; et finir la soirée dans le déjanté quartier de Hell's Kitchen.


- DOWNTOWN : survoler Chelsea sur la voie ferrée réhabilitée de la High Line; flâner dans les rues pittoresques et bohèmes de Greenwich Village; s'offrir une virée shopping à Soho; s'imprégner de l'ambiance exotique de Little Italy et Chinatown; sortir dans les quartiers animés d'East Village et Lower East Side; contempler le ballet incessant des passants à Union Square.


- LOWER MANHATTAN : apercevoir la frénésie boursière de Wall Street et décompresser le soir venu à Tribeca; rendre hommage aux victimes des attentats sur le site du World Trade Center; prendre le ferry qui mène à la Statue de la Liberté et celui qui permet une escapade insolite à Governors Island, ou encore l'East River Ferry qui navigue entre Manhattan et Brooklyn.


- BROOKLYN : traverser l'emblématique Brooklyn Bridge au coucher du soleil; admirer la skyline de Manhattan le long de la promenade du Brooklyn Bridge Park; déambuler entre les bâtiments industriels tagués de Williamsburg à Bushwick; respirer l'air marin au milieu du parc d'attractions de Coney Island.


[ N'ayant malheureusement pas assez fréquenté les quartiers d'Harlem et du Queens, je ne préfère pas les mentionner, de quoi m'occuper lors d'un prochain voyage à NY ! ]

Je n'ai pas autant de photos de la ville en elle-même que ce que je souhaiterai.. C'est bête à dire, mais lorsque l'on habite quelque part on prend moins le temps de tout photographier, on vit l'instant présent et les souvenirs sont dans la tête. Mais tout de même de quoi vous faire découvrir mes endroits favoris ! :)

2

Parfait pour débuter la visite de New York, Central Park s'étend sur quelques 340 hectares où l'on se retrouve tour à tour en pleine forêt ou sur une immense étendue de pelouse, au bord d'un lac ou au sommet d'un rocher escarpé.

Véritable bouffée d'oxygène en plein coeur d'une ville qui ne s'arrête jamais, c'est un point de rendez-vous incontournable pour les visiteurs comme pour les habitants ! Le meilleur moyen de découvrir le parc pour une première fois: en louant un vélo ;)

Ce parc n'est pas le fruit de la nature, mais le résultat de 20 ans de chantier et 500 millions de dollars de budget ! En effet, dans les années 1850 le secteur n'était qu'un terrain recouvert de marécages, occupé par des communautés pauvres et servant même de décharge...

Certains se baladent autour du réservoir Jacqueline Kennedy Onassis, ou prennent de la hauteur au Belvedere Castle, pendant que d'autres jouent aux bâteaux miniatures au Conservatory Water.

Mais c'est surtout sur le Great Lawn qu'on vient se prélasser lorsque les beaux jours arrivent ! Cet immense tapis de pelouse bordé par les éternelles silhouettes des buildings alentours...

Ce sont les buildings de l'Upper West Side, quartier résidentiel que j'ai rarement côtoyé. Il est pourtant connu pour le Lincoln Center, qui abrite la plus grande concentration de salles de spectacles de la ville.

Ce sont aussi ceux de l'Upper East Side, réputé pour ses boutiques de luxe de Madison Avenue et les somptueuses demeures de Fifth Avenue ! C'est également ici que l'on trouve des lieux culturels incroyables, notamment le Metropolitan Museum of Art (dit "Met Museum") et le Guggenheim.

3

Le New York des cartes postales, à commencer par Times Square. Comme beaucoup, c'est l'un des premiers endroits que j'ai visité, avec ses lumières scintillantes et ses panneaux publicitaires géants, c'est en effet un incontournable de la ville !

Mais c'est aussi la place la plus touristique de la ville, où la foule est incessante et parfois oppressante, on finit alors par éviter ces rues bondées... Sauf pour aller à Broadway, le quartier des théâtres qui accueille aussi bien les grandes comédies musicales que des pièces de théâtre classique, un must-do !

Plus à l'est de Times Square, on découvre une concentration des merveilles architecturales et culturelles !

Pour les amateurs d'art il y a tout d'abord le Museum of Modern Art (dit "MoMA"), rassemblant pas loin de 200 000 oeuvres, dont certaines de Van Gogh, Picasso et Warhol.

Au détour de Madison et de la Cinquième Avenue, on peut également admirer l'aspect néogothique de la St Patrick's Cathedral, la plus grande d'Amérique.

Plus loin il y a la studieuse New York Public Library, où des lions de marbre gardent l'accès à une salle de lecture impressionnante.


On distingue ensuite l'élégance du Chrysler Building, édifié comme siège de l'empire automobile du même nom, et de sa flèche qui perce le ciel à 319 mètres de hauteur.

Il y a aussi le Grand Central Terminal, bien plus qu'une gare, c'est un chef-d'oeuvre d'inspiration Beaux-Arts ! Dans le hall principal le sol de marbre, les lustres d'époque et le plafond vouté nous transportent dans le temps.

Midtown comporte bien d'autres sites importants: Museum of Arts and Design, Radio City Music Hall, Siège des Nations Unions, Morgan Library & Museum... etc.

Mais la star de Midtown et du paysage urbain new-yorkais en général, c'est incontestablement l'Empire State Building. Ce colosse art-déco de 449 mètres de hauteur a été inauguré en 1931 après seulement 410 jours de travaux, un temps record à l'époque !

On raconte que l'idée du gratte-ciel serait venue lors d'un entretien entre l'architecte du projet et l'un des financiers, au cours duquel ce dernier lui aurait demandé: "jusqu'à quelle hauteur pouvez-vous aller sans qu'il ne s'effondre?" :)

Le building possède une plateforme d'observation mais je ne m'y suis jamais rendue.. préférant l'admirer du sommet du Rockefeller Center, appelé Top of the Rock, qui offre une vue à 360° à couper le souffle sur toute la ville de New York, avec Central Park au nord et l'Empire State Building au sud !

Pour finir le tour à Midtown, Hell's Kitchen est le quartier "branché" par excellence pour sortir entre amis. Pas mon coin de prédilection, mais j'ai eu l'occasion de monter sur le rooftop d'une amie qui vivait là, et la vue sur New York et l'Hudson River m'a laissé sans voix..

4

En descendant vers le sud de Manhattan, on entre dans le vrai New York à mes yeux ! Aux croisements des grandes avenues, les petits quartiers se suivent et ne se ressemblent pas, comme de véritables villages au sein même de la ville, chacun à son atmosphère, son âme propre, plus d'authenticité tout simplement !

Il est parfois difficile de s'y retrouver entre tous les noms délimitant cette zone de Manhattan, voici donc une petite carte approximative mais récapitulative des principaux quartiers, les numéros correspondant à l'ordre du texte et des photos qui suivent:

Ici il faut prendre le temps de se perdre dans les rues pittoresques, où les immeubles industriels et leurs cages d'escaliers se mêlent aux maisons de briques brunes ou rouges... Flâner dans ces quartiers, c'est s'imprégner d'un état d'esprit.

Le quartier de Chelsea est connu pour sa grande concentration de galeries d'art le long de ses larges avenues bordées de cafés, et il est aussi agréable de se balader au bord l'Hudson River à Chelsea Piers.

Mais le meilleur moyen de visiter Chelsea est encore de survoler le quartier, et ce grâce à la High Line ! Cette promenade aérienne chemine à 9 mètres de hauteur entre la 34th Street, à la frontière de Midtown, et Gansevoort Street, rejoignant Greenwich Village.

La High Line était jadis une voie ferrée aérienne construite dans les années 1930 pour transporter des marchandises et désengorger les rues en contrebas. Devenue obselète dans les années 1980, il fallut attendre encore 30 ans pour que le projet de la transformer en espace vert suspendu se concrétise.

La High Line se termine au sud à Meatpacking District, ancien quartier des abattoirs comme son nom l'indique, aujourd'hui repaire des rooftop-bars chics et clubs branchés.

On entre ensuite dans The Village, surnom donné à Greenwich Village, qui interpelle déjà par sa singularité. Ici on rencontre les résidents bohèmes dans les rues étroites de West Village, tandis qu'aux alentours de l'historique Washingtown Square Park on croise les étudiants studieux de la New York University. Une population éclectique à l'image de ce quartier que j'adore !


On se laisse porter dans ces allées calmes, mais déroutantes: en effet contrairement à la majeure partie de Manhattan, les rues portent des noms plutôt que des numéros, des virages remplacent les carrefours à angles droit, leur disposition tranche alors avec le quadrillage du reste de la ville, et c'est aussi ce qui fait le charme du coin !


Plus au sud se trouvent les quartiers de NoHo (NOrth of HOuston), SoHo (SOuth of HOuston) et NoLIta (NOrth of LIttle ITaly), connus pour être les plus branchés de la ville. Paradis du shopping, il faut quitter les axes principaux de Broadway / Lafayette Street et leurs grandes enseignes pour dénicher des boutiques uniques. Du vintage aux marques de créateurs, il y en a pour tous les goûts !

Les murs quant à eux dévoilent leurs plus beaux graffitis: au détour d'une rue, on rencontre ainsi les éternels Karl Lagerfeld et Anna Wintour en pleine complicité, ainsi que l'iconique Audrey Hepburn toute en couleurs !

On finit ensuite par atteindre Little Italy, qui fut autrefois le repaire de la mafia new-yorkaise mais dont l'aura s'est estompé au fil des années. On retrouve toutefois encore une petite concentration de restaurants proposant de bonnes pâtes ou pizzas sur Mulberry Street.

Puis l'ambiance change radicalement à Chinatown, qui nous transporte en Asie avec ses étals de nourriture fumante. Après la traversée de la colorée Canal Street où la circulation est incessante, on retrouve le calme au Columbus Park où les habitants jouent au jeux de société et pratiquent les arts martiaux.

En remontant vers le nord ouest il ne faut pas manquer l'East Village et le Lower East Side, deux de mes quartiers de prédilection pour "chiller", rencontrer des amis, sortir; des quartiers tout en contraste...

Tandis que St Marks Place regroupe d'innombrables boutiques, au détour du Tompkins Square Park les restaurants proposent des cuisines du monde entier à bas prix, et les rues attenantes à Delancey Street regorgent de bars animés le soir.

Le levé du soleil sur le rooftop d'un immeuble du Lower East Side avec des amis, la ville qui s'éveille sous nos yeux et dévoile ses plus belles couleurs, un souvenir unique !

Plus au nord encore il y a Union Square, qui apparait comme le parc citadin par excellence, où la population cosmopolite de New York se croise et se rencontre. Aux alentours on découvre un quartier commerçant vivant et plus loin on peut même s'arrêter au Madison Square Park pour apercevoir l'étroite silhouette triangulaire du Flatiron Building, célèbre bâtiment édifié en 1902 et évoquant la proue d'un bateau.

Au fil des places et des stations de métros de Manhattan, on rencontre souvent des artistes de rue, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles ! Certains sont bluffants et on prend alors le temps de s'arrêter, comme cette fois où le son d'un piano m'a envouté au milieu du parc enneigé d'Union Square, magique :)

5

En arrivant à la pointe sud de Manhattan, on goûte tout de suite à la frénésie boursière qu'invoque le nom de Wall Street, notamment devant le bâtiment du New York Stock Exchange (NYSE), la plus célèbre bourse du monde et symbole du capitalisme américain. Sans oublier la fameuse sculpture en bronze du Taureau de Wall Street (Charging Bull).

Puis le mémorial du 11-Septembre, reposant sur les fondations des tours jumelles, permet de rendre hommage aux victimes des attentats. Sur le site se dresse désormais le One World Trade Center, plus haut gratte-ciel d'Amérique (541 mètres).

A la tombée de la nuit lorsque les lumières des bureaux du Financial District s'éteignent petit à petit, celles du quartier de Tribeca s'animent, on se mêle alors aux white-collars dans les nombreux bars et restaurants du coin pour finir la soirée !

En ferry autour de Manhattan

C'est de Battery Park, coin de verdure à l'extrême sud de Manhattan, que l'on emprunte le ferry qui mène jusqu'à la Statue de la Liberté. Inaugurée en 1886, cette statue qui éclaire le monde, cadeau de la France au peuple américain, fut la première vision des Etats-Unis pour les immigrants débarquant à New York.

Juste à côté, Ellis Island fut ainsi la porte de l'Amérique pour plus de 12 millions de nouveaux arrivants entre 1892 et 1954. Elle abrite désormais un musée retraçant leur histoire et leur rendant hommage.

Il faut réserver sur internet pour accéder au piédestal ou gravir les 354 marches menant à la couronne, dont le panorama doit certainement valoir le coup (environ $10/20 enf/ad).

Sinon il y a le Ferry de Staten Island, utilisé comme moyen de transport par les habitants de l'île, qui permet de contempler gratuitement ce panorama splendide !

On peut également embarquer sur le ferry gratuit menant à Governors Island, accessible seulement pendant la période estivale. Cet oasis de 69 hectares accueille tout l'été des manifestations artistiques (je m'y suis d'ailleurs rendue à l'occasion d'un superbe festival de jazz dont je parlerai dans un autre article).

C'est une escapade insolite: authentique car peu touristique, reposante car loin de l'effervescence de la ville. On peut ainsi pique-niquer sur les immenses pelouses dotées de hamacs, se promener entre les sites historiques de l'île, ou en faire le tour à vélo grâce à une piste cyclable dont la vue sur Manhattan et Brooklyn est imprenable !

De South Street Seaport, on a aussi la possibilité de prendre l'East River Ferry (environ $5) qui relie différents points de Manhattan, de Brooklyn et du Queens. Un moyen de locomotion pratique, mais surtout une balade en première loge pour admirer la ville se déployer au fil de l'eau !

6

Certains font encore l'impasse sur Brooklyn lors de leur visite à New York.. et je ne saurai dire à quel point c'est un sacrilège à mes yeux !! Brooklyn c'est un concentré de ce que la ville a de meilleur à offrir, une façon de vivre, un état d'esprit, un coup de coeur personnel !

Evidemment je ne suis pas objective car c'est à Brooklyn que je vivais, à Cobble Hill précisément. Ci-dessous je me contenterai seulement de citer les "sites principaux", mais je détaillerai mon amour pour ce quartier dans un prochain carnet sur NY :)

Le monument emblématique qui permet en premier lieu de relier Manhattan à Brooklyn, c'est bien sûr le fascinant Brooklyn Bridge. Chef d'oeuvre de design urbain au style néogothique, long de 1825 mètres, il fut le premier pont suspendu en acier au monde lors de son inauguration en 1883.

La traversée du Brooklyn Bridge, tôt le matin ou au coucher soleil, reste un rite de passage incontournable qui laisse un sentiment de plénitude incroyable !

A l'arrivée on atteint le Brooklyn Bridge Park, ou Brooklyn Heights Promenade, qui couvre 34 hectares des deux côtés du pont le long de l'East River, offrant la meilleure vue sur la skyline de Manhattan.


Au sud jusqu'à Atlantic Avenue (Cobble Hill), on peut se détendre sur la jetée aménagée en terrains de sports et aires de jeux, ou sur les pelouses qui font face à Lower Manhattan.

Au nord jusqu'à Jay Street (Dumbo), on passe sous le Manhattan Bridge, pour enfin découvrir la vue sur l'East Side et les buildings de Midtown en arrière plan.


Plus au nord il y a Williamsburg, dont l'essor récent a contribué à la croissance et au nouveau dynamisme de Brooklyn. Quartier multi-ethnique où les cultures et les genres se mélangent, c'est surtout le repère du mouvement "hipster" du 21e siècle, avec une scène artistique vivante et une énergie toute particulière !

Ce que j'aime à Williamsburg ce sont les traces de son passé industriel, avec ses nombreuses usines et entrepôts reconvertis en commerces, ajoutez à cela tous ces murs et plaques de tôles recouverts de graffitis colorés, et ça donne le quartier le plus décalé de New York !

On peut également continuer vers le quartier voisin, Bushwick. Encore plus éloigné du centre de Manhattan et réputé pour son taux de criminalité il y a quelques années, il change désormais à vue d'oeil sous l'influence des artistes exilés de Williamsburg, dont les loyers explosent.

J'ai eu l'occasion de monter sur un superbe rooftop à Bushwick, et là encore la skyline de Manhattan apparait au loin.. On a l'impression que peu importe où l'on se trouve à New York, on retrouve toujours l'éternelle silhouette de l'Empire State Building !

Une autre grande attraction (littéralement) de Brooklyn se trouve tout au sud à Coney Island, qui fut synonyme de divertissements pour les familles new-yorkaises au début du XXe siècle. Si le site a un peu perdu de sa splendeur d'antan, les attractions phares comme la grande roue et les montagnes russes sont toujours en service !

Officiellement inventé à Coney Island en 1867, c'est chez Nathan's Famous que le hot-dog est réputé le meilleur ! C'est même ici que chaque année a lieu le concours du "plus gros mangeur de hot-dogs": le record étant de 72 hot dogs avalés en 10 minutes ! Une compétition très sérieuse aux Etats-Unis, avec même une pesée la veille, et suivie en direct par un million de téléspectateurs .....

Avec sa jolie promenade au bord de l'océan Atlantique, il fait bon de venir respirer l'air marin et ce à moins d'une heure seulement de métro de Manhattan, dépaysement total garanti. Personnellement, c'est l'ambiance rétro qui habite encore ces lieux qui m'a conquise !

7

Si ce carnet donne un premier aperçu des différents quartiers de NYC, j'espère qu'il pourra être utile pour se situer et optimiser une première visite par exemple. Mais la ville cache bien d'autres secrets qui offrent une expérience encore plus authentique...

D'où un autre carnet sur New York "au quotidien": la ville au fil des saisons et de ses évènements incontournables, avec des activités typiquement new-yorkaises ou insolites, mes adresses préférées de restaurants et autres rooftops, bref le New York de mes souvenirs ! :) c'est ICI !

Votre circuit individuel aux États-Unis, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires