[CityTrip] Boston, MA

Un cadre de vie charmant pour un séjour dans cette ville américaine à part, véritable centre historique et intellectuel du pays !
27 juillet au 9 septembre 2012
45 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Je suis partie à Boston en 2012 dans le cadre d'un séjour linguistique. Le but était donc d'améliorer mon niveau d'anglais, pour ensuite effectuer un dernier séjour à Londres et passer l'examen du TOEFL, afin de pouvoir enfin réaliser mon rêve un an plus tard: une année d'étude à New York :)

J'étais donc en cours la plupart du temps, mais cela m'a donné l'opportunité de rencontrer des personnes du monde entier, de tous les âges, de toutes les cultures, avec qui j'ai eu la chance de partager ma première expérience outre-Atlantique et découvrir cette ville fascinante !

Boston c'est d'abord un témoignage du passé, du haut de ses quatre siècles d'existence c'est même la plus vieille ville des Etats-Unis ! C'est en effet dans la baie du Massachusetts qu'en 1630 les puritains, fuyant les persécutions en Angleterre, établirent les premières colonies. Au cours du 18e siècle des révoltes contre la tyrannie britannique furent menées par le mouvement des Patriots, ce qui déclenchera la guerre de l'Indépendance américaine en 1775, dans laquelle Boston jouera un rôle important.

Boston est surnommé "Berceau de la Liberté" ou encore "Athènes d'Amérique": ses rues sont chargées de sites historiques et tout autant d'anecdotes sur la révolution américaine !

Boston c'est aussi la ville étudiante par excellence. Avec ses nombreuses universités prestigieuses, elle attire toujours autant les intellectuels, écrivains et scientifiques du monde entier, chaque génération insuffle une nouvelle énergie à la ville et plus généralement au pays entier ! Car les bostoniens sont bien connus pour être en première ligne lorsqu'il s'agit de mener les révolutions culturelles aux Etats-Unis...


Tour d'horizon de mon séjour à Boston et des principaux quartiers que j'ai visité :

ps: certaines des photos qui suivent sont celles d'un ami qui avait un bien meilleur appareil que moi ;)

2

Mon quartier d'adoption, à la fois résidentiel et étudiant, à la fois calme et vivant, où l'on croise autant de familles avec poussettes que des groupes de jeunes !

Ma résidence étudiante se trouvait donc dans un de ces bâtiments de grès brun si typiques de Boston, longeant un agréable parc où il faisait bon se promener le soir, mais aussi proche d'une vie nocturne animée, idéal pour commencer ce séjour :)

Fenway est traversé par Back Bay Fens, un parc faisant partie de l'Emerald Necklase ("collier d'émeraude"), véritable coulée verte dessinée à la fin du 19e siècle qui s'étire à travers Boston, offrant ainsi plusieurs étendues d'herbes et points d'eau au coeur de la ville !

Tasty Burger: sérieusement, l'un des meilleurs burgers de ma vie !! (j'ai faim rien que d'y repenser). A l'époque, le restaurant existait depuis 2 ans seulement et je me souviens que le patron nous avait parlé de se développer étant donné leur succès. En allant sur le site à ce jour, je vois qu'ils ont désormais 6 restaurants dans le Massachusetts, top !

Sinon, le quartier compte de nombreuses adresses pour se restaurer ou sortir, mais le meilleur endroit pour ça c'est aussi South End, ancien quartier irlandais et populaire situé un peu plus à l'ouest...

Si Fenway accueille l'énorme Boston University, c'est surtout là que se trouve le mythique stade Fenway Park, si cher aux yeux des habitants. Inauguré le 20 avril 1912, l'équipe des Red Sox y joue à domicile depuis cette date, c'est ainsi à ce jour le plus ancien stade de baseball utilisé en ligue majeure.

J'ai eu l'occasion d'assister à un match au milieu de cette foule dissipée de supporters, le stade n'est pas grand mais l'ambiance est d'autant plus au rendez-vous: une bière dans une main, un hot-dog dans l'autre et des chants patriotiques, tout pour passer un bon moment !

3

Autrefois composé de marrais, aujourd'hui résidentiel et chic, le quartier regorge désormais de nombreux cafés et boutiques branchés, offrant une architecture variée !

La balade est agréable à Commonwealth Avenue, bordée de belles maisons, puis sur Newbury Street, berceau des galeries d'arts, mais c'est à Copley Square que l'on découvre des merveilles architecturales. Trinity Church, l'église néo-romane dont les vitraux se reflètent dans le plus haut gratte-ciel de la ville, John Hancock Tower, côtoie le style italien du McKim Building, qui abrite la bibliothèque principale de Boston.

La Boston Public Library, construite à la fin du 19e siècle, est en effet notable pour son architecture inspirée d'un palais de la Renaissance italienne. Elle renferme en autres des sculptures et des fresques fascinantes, une collection d'oeuvres impressionnante, ainsi qu'une salle de lecture grandiose...

Il ne faut surtout pas manquer de se rendre au centre commercial Prudential Center d'où l'on peut accéder au Skywalk Observatory, situé au 50e étage du building, et profiter d'une vue panoramique incroyable sur Boston et ses alentours !

Le soir il faut revenir au Top of the Hub, situé au 52e et dernier étage du building, afin d'apprécier un cocktail ou un repas au-dessus des lumières de la ville !

4

Un quartier qui incarne le charme de Boston, avec ses superbes petites rues pavées qui mènent toutes au Boston Common, le plus grand espace vert de la ville !

Il fait bon se promener au milieu de ces maisons en brique de style victorien, notamment à Charles Street et River Street où se trouve de nombreuses boutiques et magasins d'antiquité, ainsi que des adresses sympas pour manger ou boire un café.


C'est surtout ici que débute le Freedom Trail: ce "chemin de la liberté" est un parcours pédestre qui traverse les sites historiques de Boston où se sont déroulés des évènements majeurs de la révolution américaine.

Cet itinéraire de 4km, balisé au sol par une ligne rouge, permet ainsi de visiter une bonne partie de la ville et d'en apprendre d'avantage sur l'histoire de Boston et des Etats-Unis en général.


Le Freedom Trail commence donc au Boston Common, le plus vieux parc public du pays. Mon école étant située à proximité, c'était un bonheur de venir déjeuner ici ou simplement prendre un bain de soleil !

Une adresse sympa pour sortir: Alibi, un bar à cocktails où les fenêtres ont des barreaux et où les murs sont couverts de photos d'identité judiciaires, on est bien dans une ancienne prison ! Elle fut fermée en 1974 pour son insalubrité, et abrite désormais le luxueux Liberty Hotel.

De l'autre côté du parc on aperçoit également la coupole dorée de la Massachusetts State House, siège du gouvernement fédéré de l'Etat du Massachusetts.

Le Freedom Trail continue à l'extrémité est du parc avec l'église Park Street Church, située à proximité du cimetière Granary Burying Ground, 2345 pierres tombales où reposent des héros de la révolution et de la guerre d'indépendance américaine, comme Samuel Adams.

Samuel Adams fut l'un des leaders des Patriots qui se rebellèrent contre la Couronne britannique, un meneur lors de la révolution américaine, mais il fut surtout l'un des Pères fondateurs des Etats-Unis, participant à la signature de la Déclaration d'indépendance en 1776.

5

Ce sont dans ces quartiers que l'histoire de Boston a commencé, et donc celle Etats-Unis. Aujourd'hui les vestiges des bâtiments historiques côtoient les gratte-ciel modernes de la ville !

A Downtown, le Freedom Trail nous amène jusqu'à la Old State House, un lieu symbolique car c'est le site du massacre de Boston, premier épisode meurtrier en 1770 qui aboutira à la révolution américaine, puis c'est depuis son balcon que la Déclaration d'indépendance des Etats-Unis sera lue pour la première fois en 1776. Un peu plus loin on se retrouve au coeur de Government Center d'où l'on aperçoit le bâtiment du Faneuil Hall, un lieu historique de la planification de la révolte des colons contre la Grande-Bretagne.

On peut ensuite dévier de l'itinéraire pour continuer jusqu'au quartier de Waterfront, ce front de mer qui permet une pause relaxante au bord de l'eau et où des spectacles gratuits sont parfois organisés au Christopher Columbus Park. Lors de mon passage c'était le Revival of the Jazz Age, offrant des cours de swing dans l'esprit des années 20 !

• • •

Pause Gourmande

* C'est dans les quartiers de Theater District & Chinatown que l'on trouve de nombreux théâtres, clubs et magasins, mais surtout les meilleurs restaurants asiatiques de la ville. Des amis nous ont ainsi fait découvrir Shabu-Zen, où l'on prépare soi-même une sorte de "hot-pot" à base de viande ou de fruits de mer, de légumes et de bouillons que l'on fait cuire dans sa propre marmite, j'ai adoré le concept !

* Entre deux cours à l'heure du déjeuner, nous adorions nous rendre dans le quartier de Downtown au Quincy Market, ce magnifique "food court" où chacun peut trouver son bonheur parmi les innombrables stands de nourriture du monde, avant de se retrouver sur les tables communes sous la rotonde centrale.

* Le quartier de Waterfront est une halte incontournable pour tout amateur de fruits de mer avec d'innombrables adresses, comme le fameux Legal Sea Foods, où l'on enfile son bavoir (fourni bien sûr) pour déguster homard entier ou dans des petits pains frais, un délice...

* Dans le quartier de North End c'est l'Italie qui est mise à l'honneur, mais c'est pourtant dans celui de Beacon Hill que nous avons testé Grotto Restaurant, un superbe endroit dont l'entrée discrète laisse découvrir de succulentes spécialités italiennes.

• • •

De retour sur le Freedom Trail on finit par atteindre le quartier de North End, bastion du patriote Paul Revere où l'on peut encore visiter sa maison ou admirer la statue à son effigie. C'est également ici que deux lanternes furent accrochées au clocher de l'Old North Church pour avertir de l'avancée des troupes britanniques par voie marine le 18 avril 1775 et marquant alors le début de la guerre d'indépendance.

Patriote de la révolution américaine tout comme Samuel Adams, Paul Revere est notamment connu pour sa "Midnight Ride" dans cette nuit du 18 au 19 avril 1775, où il monta sur son cheval et traversa le comté pour avertir à son tour les meneurs du mouvement de l'avancée de l'armée britannique sur Charles River vers Lexington et Concord plus au nord.

Le Freedom Trail finit ensuite sa route vers le quartier de Charlestown, où se trouve un ancien chantier naval et l'USS Constitution, le plus vieux navire de la marine américaine en service, ainsi que le Bunker Hill Monument, un obélisque commémorant cette bataille décisive de la guerre de l'indépendance américaine.

6

Cet ancien bassin trouble et marécageux est désormais un superbe fleuve aménagé, qui sépare les villes de Boston et Cambridge puis se jette dans la baie et l'Océan Atlantique !

Il est agréable de venir se balader sur les sentiers longeant Charles River, parfaitement aménagés, et l'été des concerts et films gratuits sont organisés en plein air au Hatch Memorial Shell.

Sur la rive sud de Charles River, The Esplanade est un lieu incontournable pour tous les habitants et surtout les sportifs, on peut notamment y louer un kayak ou un voilier pour naviguer sur le fleuve !

De la rive nord de Charles River, on jouit surtout d'une vue imprenable sur le centre de Boston et de ses différents quartiers que l'on peut essayer de deviner...

7

Au nord ouest de Boston, séparée par la Charles River, c'est une ville à part entière qui accueille deux universités parmi les plus prestigieuses du pays, ambiance studieuse et dynamique !

Véritable centre intellectuel de l'Amérique, c'est à Cambridge que de nombreuses révolutions culturelles furent menées, notamment par le biais de mouvements comme l'abolitionnisme, le féminisme et la lutte pour les droits homosexuels.

La ville est organisée autour de places animées, notamment le Harvard Square, qui regroupe de nombreuses librairies et permet de se perdre dans les rues adjacentes, bordées de belles maisons témoignant de la bonne société coloniale de l'époque.

Plus au nord de la place se trouve le Cambridge Common, lieu historique où le général Georges Washington pris le commandement de "l'armée américaine" le 3 juillet 1775.

Mais Cambridge c'est surtout une ville universitaire, c'est la fameuse Harvard University. Pour visiter l'immense site, une amie avait trouvé une alternative aux tours officiels, avec des tours informels organisés par les étudiants eux-mêmes. C'était début septembre, l'euphorie de la rentrée scolaire battait son plein !

Une jeune étudiante d'Harvard, atypique et drôle de surcroît, nous avait alors fait découvrir l'histoire et la vie de l'université à sa façon, à travers son regard et son expérience, c'était juste génial et très intéressant de pouvoir échanger avec elle !

Nous commençons par le Harvard Yard, qui constitue la plus ancienne partie et le coeur du campus. Au milieu du gazon et des arbres on retrouve les bâtiments typiques de brique rouge qui abritent les dortoirs étudiants, mais aussi les édifices des bureaux de l'administration centrale de Harvard, ainsi que la bibliothèque principale, Widener Libary, qui compte plus de 15 millions d'ouvrages !

Fondé le 28 octobre 1636, Harvard est le plus ancien établissement d'enseignement supérieur des Etats-Unis. L'établissement ne compte alors que 9 étudiants et 1 professeur, avant de devenir au fil du temps une institution avant-gardiste dans de nombreux domaines, prestigieuse et reconnue dans le monde entier...

C'est également ici que sont organisées les remises de diplômes et le traditionnel "lancé de chapeaux" !

Nous continuons vers le site de la faculté de droit, Harvard Law School, qui nous permet d'entrevoir un peu plus la vie quotidienne des étudiants. Résidences universitaires haut de gamme, amphithéâtres spacieux, salles de sport entièrement équipées, d'innombrables bibliothèques et espaces de travail, des cafés et restaurants, tout est mis en oeuvre pour le confort de la future élite intellectuelle du pays !

Et c'est la moindre des choses lorsque l'on sait que les frais scolarité pour une année à Harvard peuvent s'élever jusqu'à 60 000 dollars !! La majorité des étudiants reçoivent évidemment une forme d'aide ou des bourses, mais notre guide nous a tout de même avoué avoir besoin de deux jobs étudiants pour subvenir correctement à ses besoins...

Il ne faut pas non plus oublier le non moins prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), situé plus au sud de Cambridge, institut de recherche et université spécialisés dans les domaines de la science et des technologies. L'ambiance est différente, presque plus relaxe finalement !

8

Pourquoi mes amis et moi sommes venus nous balader ici, je ne saurai plus dire.. Mais ce quartier coloré fut une agréable découverte, une échapée à la vie citadine de Boston !

Ce bourg autrefois populaire est aujourd'hui caractérisé par ses immeubles de briques qui côtoient les majestueuses maisons à trois étages. Jamaica Plain est une alternative atypique, loin du tumulte du centre-ville, prônant un style de vie plus provincial !

J'ai retrouvé l'adresse du glacier dans lequel on s'était arrêté sur de bons conseils: JP Licks, une institution dans le quartier depuis 1981 qui s'est ensuite développée, les glaces artisanales aux innombrables parfums en valaient le détour :)

Jamaica Plain c'est aussi le quartier le plus vert de la ville, grâce à un grand nombre de parcs et lacs du Emerald Necklace (chaîne de parcs reliés par des promenades et des cours d'eau à travers Boston). On finit alors par se balader à Jamaica Pond autour de son grand bassin..

9

Boston Harbor compte 34 îles parsemées dans sa baie, entre lesquelles il est agréable de naviguer le temps d'une excursion d'une journée ou plus !

La première escale est Georges Island, où l'on peut visiter l'historique Fort Warren, qui servit notamment de prison pendant la guerre de Sécession. La légende raconte qu'un fantôme règne toujours dans les parages, Lady in Black, la femme d'un prisonnier confédéré condamnée à mort pour avoir tenté de s'évader, puis exécutée en robe noire selon ses dernières demandes... Sympa !

On se perd sur le site entre les grandes étendues de pelouse, les escaliers étroits, les souterrains et caves sombres... Mais on profite aussi d'un panorama splendide sur la baie !

L'excursion se fait à bord du ferry saisonnier Harbor Express, au départ de Long Wharf (Waterfront), qui dessert Georges Island et Spectacle Island. De là, on peut également emprunter d'autres navettes pour relier les autres îles de la baie.

Puis on arrive dans la marina de Spectacle Island, longtemps une décharge publique, aujourd'hui réhabilitée et "green" d'après les panneaux. Les sentiers qui traversent l'île à travers la colline permettent une vue imprenable sur Boston et les avions qui semblent plonger dans l'océan, la balade est agréable !

Du ferry on a également aperçu la silhouette de Peddocks Island, l'île qui a en partie servi de décor au film Shutter Island de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio. Pas de panique, l'hôpital psychiatrique n'existe pas en réalité ;)

Mais les buildings de Boston me rappellent une dernière fois à l'ordre...

10

Le verdict est sans surprise: j'ai adoré Boston !!!

Pour un premier séjour aux Etats-Unis c'est à mon sens la métropole américaine parfaite pour découvrir sous un nouveau jour l'histoire et la culture du pays, le tout dans une ville à taille humaine facile à visiter, avec un style de vie qui lui est propre, et où il est aisé de faire des rencontres passionnantes !

Mon moment préféré: fin-août / début-septembre, lorsque l'été prend fin et que la ville accueille sa population estudiantine comme un nouveau souffle :)

Museum of Fines Arts - Please, Jeppe Hein