[RoadTrip] Spiritualité à Bali

8 étapes
3 commentaires
8
Une île mystique imprégnée de l'hindouisme, un héritage culturel qui se découvre au fil de paysages envoûtants, et qui se partage avec l'éternel sourire des balinais !
Mai 2016
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Un paradis tropical qui se découvre au fil des plages de sable fin et des rizières en terrasses, entre lesquelles on ne manquera pas de découvrir les fascinants temples du pays !

Surnommée "l'île des dieux", Bali c'est avant tout un état d'esprit, une spiritualité qui s'exprime dans chaque lieu; dans les innombrables temples bien sûr, mais aussi à travers les arts traditionnels comme la musique et la danse, ou encore les sculptures sur bois et les gravures sur pierre.

On estime que l'hindouisme a été introduit à Bali par des marchands indiens au 7e siècle, puis elle s'est développée comme une culture à part entière jusqu'à devenir la religion officielle de l'île, la seule demeurée hindouiste dans le plus grand pays musulman du monde qu'est l'Indonésie.

Cette culture balinaise nous a passioné et fasciné: la pratique de l'hindouisme et de ses préceptes est le fondement même de la vie sur l'île, elle se retrouve dans tous les aspects de la société (vie privée, familiale, sociale, professionnelle) et en tous lieux (sur les plages et les falaises, dans les villages et chaque maison, au sein des rizières et sur les lacs), captivant !

L'héritage culturel est donc omniprésent à Bali, et il a été préservé face au développement croissant du tourisme. Car les nombreuses cérémonies et autres processions n'ont rien d'un folklore superficiel, elles font bien parties du quotidien des habitants qui repose notamment sur le karma. Ils célèbrent alors les divinités, les ancêtres, les esprits et calment les démons pour conserver l'équilibre entre le bien et le mal.

Treize rites de passage rythment aussi leurs vies, de la naissance à l'âge adulte en passant par l'adolescence et jusqu'à la mort. Le plus extravagant et coûteux étant la crémation, une marche souvent spectaculaire et très ritualisée, pour qu'enfin lors de l'incinération l'âme du défunt s'élève dans les cieux et se réincarne sous la forme d'un nouveau-né...

.

Tout au long de la journée les balinais élaborent des offrandes destinées à honorer les dieux (placées en hauteur), ou pour apaiser un démon (sur le sol). Généralement composées d'une feuille de palmier ou de bananier garnie de fleurs et de nourriture, elles sont déposées devant les temples, les maisons, les hôtels, les boutiques, et même sur le bord des routes !

.


Ce qui nous a touché, c'est ausi la générosité et la profonde gentillesse des balinais.. Tout au long de notre séjour nous avons reçu un accueil chaleureux et sincère, on sent qu'ils aiment partager l'amour pour leur pays et leur culture, mais ils s'intéressent aussi beaucoup à leurs visiteurs: de vrais échanges !

Nous nous sommes donc envolés pour Bali en mai 2016, une période avec des conditions météo généralement optimales, pourtant j'ai personnellement eu beaucoup de mal à supporter l'humidité extrême.. La seule ombre au tableau, car plusieurs malaises nous ont parfois contraint à abréger nos visites, le tout couronné par une otite, mais à part ça, tout allait bien :)

Nous n'avions pas vraiment planifié à l'avance notre voyage, nous nous sommes laissé aller au grès de nos envies et surtout de notre rencontre avec Wardika, notre exceptionnel guide-chauffeur... Concernant notre moyen de transport du coup cette fois-ci nous n'avons pas loué de voiture, peu téméraires face au chaos de la circulation à Bali !

Voici finalement l'itinéraire suivi lors de notre voyage à Bali :

2

Pour commencer son séjour à Bali, il faudra principalement choisir entre le calme de Sanur sur la côte est de l'île, ou l'agitation de Kuta et Seminyak à l'ouest !

Sanur c'est d'abord une longue plage paisible et propre, abritée au large par les récifs. Idéal pour se reposer ou faire du jet-ski, observer la pêche traditionnelle ou longer la jolie promenade du front de mer !

Parigata Villas Resort: nous avons profité d'une offre spéciale et avons été très agréablement surpris ! Au sein d'une propriété charmante nous découvrons notre petite villa avec piscine privée (assez répandu ici), la modernité avec une touche traditionnelle, et un service au top !

Le soir la ville n'est pas aussi calme qu'il n'y parait et il faut notamment se rendre sur l'artère principale qui s'anime, Jl Danau Tamblingan, pour trouver les boutiques, bars et restaurants !

- Warung Pantai Indah: partout à Bali vous trouverez des "warung", gargotes traditionnelles bon marché parfaites pour manger les spécialités locales, ici les pieds dans le sable.

- Three Monkeys Cafe: un beau décor pour ce restaurant branché avec une cuisine créative.

- Charming: un peu plus haut de gamme, mais l'endroit est splendide et les plats succulents.

Dans notre hôtel nous profitons aussi d'un diner typiquement balinais, ponctué d'un spectacle de Legong. C'est une danse traditionnelle qui symbolise la féminité et la grâce, racontant des histoires et croyances de l'hindouisme balinais. Elle obéit à des règles strictes et les danseuses passent des années à apprendre des mouvements complexes et précis, caractérisés par un jeu de regards et de mains hypnotisant !

Nous passerons quelques heures à déambuler dans les rues de Kuta, un peu trop bondées et touristiques à notre goût, jusqu'à atteindre Seminyak, plus agréable pour apprécier les derniers rayons de soleil !

Nous avons fait l'impasse sur Denpasar, la capitale balinaise qui regroupe une grande partie de la population de l'île, connue pour son ambiance animée et parfois même chaotique.

3

Cette presqu'île à l'extrême sud de Bali est notamment un spot de surf réputé mondialement, où de puissantes vagues s'écrasent sur les falaises abruptes !

On commence d'abord avec un arrêt à Jimbaran Bay, une plage sans prétention mais où règne une ambiance incroyable autour de son fameux marché aux poissons, odeurs fortes garanties !! L'endroit parfait pour déjeuner le long de la baie dans un warung servant poissons et fruits de mer, frais bien sûr...

On continue ensuite jusqu'à Uluwatu, très prisé par les surfeurs et qui offre de magnifiques vues sur l'océan Indien depuis les falaises, au pied desquelles se trouvent des criques et plages bien cachées !

Une petite route sinueuse et pas toujours en bon état, puis des escaliers abrupts permettent par exemple d'atteindre Balangan Beach, un banc de sable bordé d'une eau turquoise mais tumultueuse (la baignade secoue) ! Des cabanes en bois servent de bars pour rencontrer des surfeurs du monde entier, ou on peut aussi profiter d'un cocktail sur le transat :)

Nous voulions également nous rendre au temple Pura Luhur Uluwatu au coucher du soleil, perché au sommet d'une falaise et connu pour ses nombreux singes ! Malheureusement en partant de la plage j'ai fais mon premier (et pas dernier) malaise, donc retour précipité à l'hôtel... Mais je préfère garder le souvenir de ces belles images !

4

Avec l'aide de notre super guide, nous nous enfonçons peu à peu dans les terres de Bali,

c'est beaucoup moins touristique que le sud, et l'on découvre émerveillés nos premiers temples et nos premières rizières, des paysages plus authentiques !

Nous avons eu la chance d'être accompagné de Ketut Wardika, un guide-chauffeur qui parle très bien le français et nous a fait découvrir une partie de l'île à travers son regard ! Attentionné, passionné et passionnant, voyager à ses côtés fut une expérience enrichissante tant humainement que culturellement !

Au rythme des rizières qui dévalent les pentes nous atteignons Pura Kehen, un temple dédié à Shiva. Il est lui aussi construit en terrasses, avec des escaliers majestueux qui mènent à une porte incroyablement décorée et un énorme figuier des banians qui domine la première cour !

Nous sommes vraiment seuls sur le site et c'est magique de pouvoir profiter de la sérénité des lieux, comme un voyage dans le Bali d'antan au milieu de ces ruines évocatrices... Par respect pour les traditions balinaises, il est tout de même recommandé d'adapter certains comportements, comme se couvrir les épaules et les genoux dans les temples grâce à un "selandong" et un "sarong", des habits traditionnels qui feront également de bons souvenirs :)

La cour intérieure accueille un sanctuaire, appelé "meru", richement sculpté et coiffé de toits de chaume superposés, dont le nombre toujours impair varie selon la dignité du dieu. Le maximum est de onze étages, comme ici, réservé aux esprits les plus hauts dont Shiva.

Un peu plus loin on s'arrête ensuite au Penglipuran Village, l'un des plus anciens villages traditionnels de Bali et qui a su se préserver du monde moderne, adhérant toujours à des coutumes ancestrales. La rue principale est bordée de chaque côté de petites maisons similaires et on commence à rencontrer les locaux.

Tout est mis en oeuvre pour que le village reste fidèle à sa culture, les entrées sont contrôlées et le tourisme est basé sur la communauté, les profits étant utilisés pour supporter le village et son mode de vie. Ici les habitants ne sont pas de simples observateurs mais vous accueillent dans leurs maisonnées, un contact privilégié ! D'ailleurs à Bali jusqu'à cinq générations peuvent vivre sous le même toit, l'occasion de rencontrer toute la famille :)

On continue sur une belle route jusqu'à Penelokan qui offre un panorama embrumé sur les volcans et les monts des alentours, notamment le Gunung Batur et son lac au fond d'un cratère au contrebas !

Pangkon Bali: une pause déjeuner agréable au milieu des rizières, une cuisine typiquement balinaise comme le "Paket Bebek atau Ayam", pour finir avec un "Kopi Luwak", un café récolté dans les excréments de cet animal, le plus cher du monde mais aussi le plus controversé.

Juste à côté on se rend au Pura Tirta Empul, l'un des temples les plus importants de Bali réputé pour sa source d'eau sacrée, découverte en 962, à laquelle on attribuerait des pouvoirs magiques comme l'éternelle jeunesse ! La source jaillit dans un grand bassin qui comporte 13 fontaines pour se purifier.

Un lieu apaisant qui permet d'en découvrir plus sur la religion hindou grâce à Wardika, et de se mêler aux balinais qui accomplissent ce rite de purification. Ils doivent d'abord déposer une offrande au temple principal pour pouvoir se baigner dans le bassin, mettre la tête sous les fontaines et prier permet ensuite de se laver des pensées impures et des démons internes...

5

Le coeur spirituel et culturel de Bali, entouré de splendides rizières, on est tout de suite charmés tant par ces panoramas incroyables, que par l'accueil chaleureux des habitants !

On commence par un arrêt incontournable dans les rizières d'Ubud, notamment à Tegalalang Rice Terrace. A flanc de colline, on admire ébahis ces rizières qui s'étagent en terrasses jusqu'à la rivière en contrebas, parsemées de cocotiers. Un coup de coeur pour la beauté de ces paysages atypiques !

Teras Padi Cafe: alors qu'une petite balade à travers ces rizières était tentante, une pluie diluvienne s'est abattue sur les lieux, on s'est donc mis à l'abri sous les cabanes de ce café avec une vue imprenable, et où nous avons fais la rencontre de cet habitant très fun :)

Black Penny Villas: un rêve que de séjourner au milieu de cette végétation luxuriante, où le turquoise de la piscine plonge dans le vert des rizières alentours, une perspective grandiose !

Le soir venu nous nous promenons dans le centre d'Ubud, où la culture balinaise se déploie à chaque coin de rue à travers des palais, des oeuvres artistiques et les spectacles traditionnels, mais aussi dans les belles boutiques, galeries d'art et nombreux restaurants de la ville !

De la musique raisonne au loin, la circulation se fait plus dense et chaotique, nous croisons un cortège d'hommes et femmes en habits traditionnels, portant des statues et autres pompons colorés, l'ambiance est festive ! A Bali ces processions dans les rues sont très répandues, ces cérémonies religieuses sont le centre unificateur de la vie des balinais, célébrant toujours l'esprit des ancêtres et des dieux pour obtenir leur protection contre les forces du mal...

Un peu plus au sud d'Ubud on se rend au Sacred Monkey Forest Sanctuary, une réserve naturelle dans une jungle dense qui abrite une colonie de plus de 600 macaques à fourrure grise ! Ils évoluent en toute liberté et il faut donc faire attention à leurs réactions parfois imprévisibles !

Ne faites pas comme moi... Si des panneaux conseillent aux visiteurs de faire attention à leurs affaires et d'enlever par exemple leurs bijoux, ce n'est pas pour rien... Les singes sont chapardeurs et l'un d'eux n'a pas hésité à m'arracher une boucle d'oreille et s'enfuir avec ! Heureusement un garde a réussi à la récupérer, mais c'était bien la faute de mon inattention :/

6

Nous empruntons désormais des routes étroites qui serpentent plus au nord, le climat devient plus frais et brumeux, on aperçoit enfin le vrai visage de Bali !

Wardika sort des sentiers battus pour nous faire découvrir des petits villages trop souvent ignorés, la pauvreté se fait sentir et pourtant les habitants et écoliers que l'on croise sont toujours aussi accueillants, souriants et bien apprêtés ! On se sent au bout du monde et en même temps si proche de la terre...

On atteint finalement Jatiluwih Rice Terrace, des rizières en terrasses centenaires qui offrent un panorama gracieux et un dégradé de vert saisissant ! Classé par l'Unesco, le site témoigne avant tout de l'ingéniosité de l'emblématique culture du riz à Bali.

C'est plus spécifiquement le système d'organisation traditionnel mais sophistiqué des rizières, appelé le "subak", qui a été inscrit au patrimoine mondial en 2012. Développé au IXe siècle, il permet d'assurer une irrigation proportionnée aux besoins de chaque cultivateur, l'eau est ainsi utilisée pour construire un complexe écosystème en terrasses. Basé sur un modèle de coopération entre les villageois, cela reflète aussi bien le caractère des balinais !

Profitant une dernière fois de ce paysage luxuriant, on reprend la route pour atteindre une région plus montagneuse, au centre de laquelle se trouve le célèbre temple Pura Ulun Danu Bratan. Ce sanctuaire hindou-bouddhique fut fondé en 1663 et dédié à la déesse des eaux Dewi Tanu, des cérémonies ont ainsi lieu pour garantir l’irrigation de tout le centre de l'île qui trouve sa source ici.

Image emblématique de Bali, ce magnifique temple édifié sur des îlots semble comme flotter sur les eaux du lac Danau Bratan... Le site est le plus touristique du coin, mais cela n'enlève rien au charme des lieux, l'atmosphère est chargée d'une émotion particulière !

Wardika nous entraine ensuite sur la splendide route de Munduk qui surplombe le lac Danau Buyan, cette fois-ci on a la certitude d'atteindre le coeur sauvage de l'île de Bali !

Terrasse du Lac: un restaurant perché sur sa colline qui offre une vue panoramique sur les lacs et montagnes aux alentours. Un cadre enchanteur pour une cuisine régionale avec une touche européenne, car la propriétaire est d'origine française !

On s'enfonce en voiture dans une forêt dense jusqu'à déboucher sur le lac Danau Tamblingan, un écrin de douceur cerclé par des collines luxuriantes. Même ici les vestiges d'un beau temple jalonnent la rive ! Les alentours sont apparemment propices à des randonnées, mais le temps nous manque...

On croise de nouveau quelques habitants, des agriculteurs et des pêcheurs dont le mode de vie est resté rustique. Nous embarquons ensuite avec une locale et notre guide sur une pirogue traditionnelle afin de parcourir le lac. Un moment de sérénité que les mots ne peuvent pas décrire !

Nous quittons le coeur lourd ces montagnes embrumées, mais avons la joie de passer un dernier moment avec la jolie famille de Wardika.. Notre rencontre avec lui aura clairement donné une autre dimension et un sens plus profond à notre voyage à Bali, un grand merci !

7

Une dernière virée sur l'une des trois îles de l'archipel de Nusa Penida, dont la silhouette annonce déjà un style de vie décontracté, la luxure ici c'est avant tout le paysage en soit !

Pour relier Nusa Lembongan, des bateaux publics ou plus rapides font le trajet plusieurs fois par jour depuis Sanur en une trentaine de minute. L'occasion d'une excursion d'une journée, ou bien le bonheur de passer au moins une nuit sur cette petite île charmante !

On débarque sur Jungutbatu Beach, où l'on aperçoit d'abord des villas luxueuses de la côte qui tranche avec les cabanes colorées de la plage ! De là on peut admirer au loin le volcan Gunung Agung (celui qui s'est réveillé menaçant fin 2017..), avant de s'enfoncer dans les rues calmes et piétonnes du village.

On monte à l'arrière d'un pick-up en guise de taxi, nous donnant l'opportunité de traverser les étroites rues de l'île tout en observant la vie locale, entre les rites religieux et les combats de coqs... Direction Mushroom Bay, un croissant de sable blanc surnommé ainsi en raison de ses coraux-champignons. Idyllique pour paresser sur la plage ou plonger à la rencontre de poissons de mille et une couleurs !

Mushroom Beach Bungalows: surplombant cette plage magnifique, les bungalows en bois étaient un peu désuets, mais le spa au son des vagues était agréable et que dire de cette piscine à débordement, dont l'eau turquoise se confond avec celle de l'océan !

Nous n'avions plus assez de temps pour nous y rendre, mais les îles Gili près de Lombok sont aussi connues pour leurs paysages paradisiaques et leurs spots de plongée !

8

Ce que nous avons apprécié à Bali c'est son panel de paysages aussi riche que celui de ses atmosphères. Le calme des plages de Sanur, la folie des rues de Kuta et Seminyak, les falaises sauvages de la péninsule de Bukit, l'accueil privilégié dans les terres de l'Est, l'âme culturel de l'île à Ubud, l'authenticité des montagnes du Centre, le décor paradisiaque de Nusa Lembongan. Rien que ça !

Nous avons surtout aimé la spiritualité omniprésente à travers Bali, sur les sites touristiques comme dans des lieux perdus. Une réelle immersion dans la culture balinaise, comme envoûtés nous nous sommes laissé emporter par ce quotidien rempli de rites et de traditions...

Une île, des ambiances, des sensations, des rencontres !

Créez votre road trip sur mesure, sans le coût d'une agence !

Plus de 50 circuits personnalisables inspirés des blogs MyAtlas
Itinéraire détaillé jour par jour, facile à organiser soi-même
Réservation en direct des hébergements, vols et locations de voiture